Sylvie Windels
Flashcards by , created about 3 years ago

Principales définitions du module énergie

168
0
0
Tags
Sylvie Windels
Created by Sylvie Windels about 3 years ago
OCR AS CHEMISTRY A DEFINITIONS
awesome.lois
AQA GCSE Chemistry Unit 3 quiz
Gabi Germain
aqa as chemistry unit 2
jamie_m
History Revision
Ashkeeps
Système circulatoire sanguin
Martin Fortier
Definitions in AS chemistry
Stephen Cole
Unit 5 Chemistry - Thermodynamics Definitions
Wannie Chisala
AQA Chemistry A-Level Definitions
Joseph Tedds
Chemistry Key Definitions (OCR)
20255996
A2 Organic Chemistry - Reactions
yannycollins
Question Answer
ÉNERGIE RENOUVELABLE Énergie dont la source est réapprovisionnée naturellement. Ex : le bois, l'hydroélectricité, l'énergie solaire...
ÉNERGIE NON RENOUVELABLE Énergie qui existe en quantités finies. Ex : le pétrole, le gaz naturel, le charbon.
DENSITÉ D'ÉNERGIE Ratio entre l'énergie produite par le combustible et son volume.
ÉNERGIE SPÉCIFIQUE Ratio entre l'énergie produite par un combustible et la masse consommée pour produire cette énergie
EFFICACITÉ D'UN TRANSFERT D'ÉNERGIE Ratio entre l'énergie obtenue par l'énergie fournie, multiplié par 100
DISTILLATION FRACTIONNÉE Processus physique consistant à séparer les différents constituants du pétrole en "fractions" grâce à leur point d'ébullition.
PÉTROLE BRUT / RAFFINÉ Le pétrole brut est un mélange complexes d'hydrocarbures qui sont séparés grâce à la distillation fractionnée. Il est alors raffiné.
AUTO-IGNITION / AUTO-ALLUMAGE Tendance d'un hydrocarbure à s'enflammer par lui-même, en l'absence d'une étincelle. Cela produit des cliquetis ou des cognements dans le moteur.
INDICE D'OCTANE Échelle de mesure des hydrocarbures pour exprimer les capacités auto-détonantes (auto-ignition ou auto-allumage) d'un combustible. Heptane = 0 et iso-octane = 100
CRAQUAGE Processus consistant à "craquer" des hydrocarbures à longues chaînes en hydrocarbures avec des chaînes plus courtes.
CRAQUAGE THERMIQUE Craquage à haute température (750 degrés Celsius) et haute pression (70 atm) produisant notamment des alcènes.
CRAQUAGE CATALYTIQUE Craquage utilisant un catalyseur et donc une température et une pression plus faibles (500 degrés celsius) que dans le craquage thermique. Il produit des hydrocarbures à 5 à 10 atomes de carbone, des composés aromatiques et des alcanes ramifiés (meilleur indice d'octane).
REFORMAGE CATALYTIQUE Réaction qui transforme des hydrocarbures à 5 à 6 carbones non ramifiés en composés aromatiques qui ont un meilleur indice d'octane. Le catalyseur utilisé est souvent le platine, à 500 degrés Celsius et 20 atm.
ISOMÉRISATION Réaction chimique permettant de convertir des hydrocarbures à chaîne droite (indice d'octane faible) en hydrocarbures ramifiés (indice d'octane élevé)
GAZÉIFICATION DU CHARBON Conversion du charbon en un gaz de synthèse (syngaz) composé de monoxyde de carbone et d'hydrogène. Le syngaz peut ensuite être transformée en gaz naturel en le chauffant avec de la vapeur ou en le faisant réagir avec de l'hydrogène. Ce processus évite la production de gaz à effet de serre (oxydes de soufre ou d'axote)
LIQUÉFACTION DU CHARBON Processus consistant à liquéfier du charbon en l'exposant à de l'hydrogène à haute température et haute pression.
EMPREINTE ÉCOLOGIQUE Également appelée, empreinte carbone, c'est la quantité totale de gaz à effet de serre produite au cours des activités humaines. Elle s'exprime en tonnes équivalentes de dioxyde de carbone.
FUSION NUCLÉAIRE Réaction durant laquelle des noyaux légers fusionnent pour créer un noyau plus lourd. Cette réaction relâche une grande quantité d'énergie. L'énergie solaire provient de la fusion du deutérium et du tritium (isotopes de l'hydrogène).
PERTE DE MASSE Lors d'une fusion ou d'une fission nucléaire, la loi de la conservation de masse ne s'applique pas car une partie de la masse est transformée en énergie (E = mc2)
FISSION NUCLÉAIRE Réaction durant laquelle des noyaux lourds instables se décomposent en noyaux plus légers. Cette réaction relâche de l'énergie. Ex : décomposition de l'uranium 235.
RÉACTION EN CHAÎNE Les réactions de fission nucléaire produisent des neutrons qui vont entrer en collision avec d'autres noyaux et provoquer de nouvelles fissions. La réaction s'auto-entretient.
ÉNERGIE DE LIAISON NUCLÉAIRE Énergie qu'il faut fournir à un noyau pour dissocier ses nucléons (protons ou neutrons). Plus cette énergie est élevée, plus le noyau est stable.
DEMI-VIE La demi-vie est le temps nécessaire pour que 50 % d'une substance radioactive soit désintégrée.
DECHETS A TRÈS FAIBLE ACTIVITÉ Déchets industriels ou ménagers qui ont été produits dans des zones en contact avec des produits radioactifs. Ils possèdent une très faible radioactivité mais sont produits en grands volumes. Ils peuvent être stockés
DÉCHETS À HAUTE ACTIVITÉ ET VIE LONGUE (HAVL) Déchets industriels très radioactifs principalement issus du combustible utilisé dans les centrales nucléaires. Ils sont vitrifiés puis enfermés dans des contenants en acier. Ils sont ensuite entreposés dans le sol.
DÉSINTÉGRATION ALPHA fission nucléaire où un noyau éjecte une particule alpha (noyau d'hélium formé de 2 protons, 2 neutrons). Le nombre de masse diminue de 4 et le numéro atomique de 2. 8b0f820e-dcc4-4fc2-8c87-c54cd6e4162d.png (image/png)
DÉSINTÉGRATION BETA MOINS Réaction nucléaire durant laquelle un électron est émis par un noyau suite à la transformation d'un neutron en un proton. Le nombre de masse ne change pas mais le numéro atomique augmente de 1. cd7e182d-505b-41f6-96ac-d109d06f60fb.png (image/png)
DÉSINTÉGRATION BETA PLUS Réaction nucléaire durant laquelle un positron est émis par un noyau suite à la transformation d'un proton en un neutron. Le nombre de masse ne change pas mais le numéro atomique diminue de 1. 216ab24c-18c6-4c86-8c35-67bf1a5f0305.png (image/png)
DÉSINTÉGRATION GAMMA Réaction nucléaire durant laquelle un noyau relâche de l'énergie sous forme de rayonnement gamma. Le nombre de masse et le numéro atomique ne changent pas. 562f23ae-d329-418e-ba10-db4e11790910.png (image/png)
ISOTOPE FISSILE Un isotope dont le noyau bombardé par des neutrons va provoquer une réaction nucléaire en chaîne. Le seul isotope fissile à l'état naturel est l'uranium-235.
SURGÉNÉRATEUR Réacteur nucléaire capable de produire plus d'isotopes fissiles qu'il n'en consomme. Ex : transformation de l'uranium-238 en plutonium-239.
SPECTRE D'ABSORPTION Spectre produit lorsqu'un électron absorbe de l'énergie et se déplace sur une couche de plus haute énergie. cf1cc378-8348-4c90-8619-b279491d892d.png (image/png)
SPECTRE D'ÉMISSION Spectre produit lorsqu'un électron émet de l'énergie en se déplaçant vers une couche de plus faible énergie c97a65a5-f911-419f-9256-d881c75404dc.png (image/png)
PHOTOSYNTHESE Réaction chimique où l'énergie solaire est transformée en énergie chimique. Elle nécessite un pigment appelé la chlorophylle. d1ad67b1-0660-4acd-8f6f-f6dc263569d5.png (image/png)
PIGMENT BIOLOGIQUE Substance colorée insoluble produite par des organismes vivants. Ils absorbent des rayonnements faisant partie du spectre visible. La couleur réfléchie est la couleur complémentaire de la couleur absorbée. Les molécules de ces pigments sont des systèmes conjugués. Exemples : chlorophylle, beta-carotène, rétinol.
SYSTÈME CONJUGUÉ Molécules qui contiennent des liaisons doubles séparées par des liaisons simples.
FIXATION DU CARBONE Processus qui permet de transformer du carbone minéral (exemple dioxyde de carbone) en carbone organique (glucides). Exemple : photosynthèse.
BIOCARBURANT Carburant de substitution obtenu à partir de la fixation biologique du carbone. Il est généralement mélangé à un carburant traditionnel. Exemple : gasohol (mélange de 90% de gasoline et 10% d'alcool obtenu par fermentation de plantes)
TRANSESTERIFICATION Réaction entre un ester et un alcool pour produire un autre type d'ester. Elle permet de convertir les huiles végétales en biodiesel, un biocarburant utilisé dans les moteurs diesels. eb80c734-d48e-4a7f-a794-3edf2aa188bc.png (image/png)
BIODIESEL Biocarburant produit par la transestérification d'huiles végétales. Les molécules de biodiesel sont beaucoup moins visqueuses que les molécules d'huile grâce à une masse molaire réduite et des forces intermoléculaires plus faibles. Le biodiesel est moins toxique et plus biodégradable que le diesel normal.
EFFET DE SERRE Les gaz à effet de serre retiennent dans les basses couches de l'atmosphère une partie du rayonnement infrarouge émis vers l'espace par la surface de la Terre, réchauffée par le Soleil. Appelé « effet de serre », ce processus naturel a permis le développement et le maintien de la vie sur Terre.
GAZ A EFFET DE SERRE (GES) vapeur d'eau, dioxyde de carbone (CO2 ou gaz carbonique), de méthane (CH4), de protoxyde d'azote (N2O) et d'ozone (O3) ainsi que les chlorofluorocarbures (CFCs).
POTENTIEL DE RÉCHAUFFEMENT PLANÉTAIRE (PRP) Unité de mesure qui permet de comparer les GES. Désigne la capacité d'un gaz à absorber le rayonnement infrarouge comparé au dioxyde de carbone (CO2). Le PRP du CO2 est donc de 1.