Please wait - loading…

Cours de Sémantique 6 et 7 (Saeed Chap 5 Part 2) Situations

Description

Cours 6 et 7
Audrey Bedel
Mind Map by Audrey Bedel, updated more than 1 year ago
Audrey Bedel
Created by Audrey Bedel over 6 years ago
10
0

Resource summary

Cours de Sémantique 6 et 7 (Saeed Chap 5 Part 2) Situations
  1. Temps et Aspect (Löbner Chap 6 et 3)
    1. Les systèmes de temps et d'aspect permettent de se situer dans le temps mais selon une vision différente.
      1. Aspect grammatical
        1. Types et aspects
          1. Imperfectif ou Continuatif
            1. Le continuatif présente une partie délimitée de la situation, avant que celle-ci ne soit terminée.
              1. Ex au progressif : "Marie était en train de courir" Ex à l'imparfait : "Marie courait"
            2. Perfectif
              1. Le perfectif se concentre sur la fin de la situation.
                1. Ex au passé composé : "Marie a couru"
            3. Défintion
              1. L'aspect ne donne pas la localisation de la situation dans le temps, mais sa distribution temporelle ou le point de vue sur sa structure interne (le choix de se concentrer ou non sur sa phase de début, de milieu ou de fin).
                1. En français et en anglais, le temps et l'aspect s'exprime dans la forme verbale
                  1. En chinois, le verbe n'a pas de formes fléchies. Ces infos sont donc portées par des marqueurs de nature affixale ou indépendants.
                2. Propriétés
                  1. Perfectivité
                    1. L'aspect peut donner l'indication que la situation est finie, complète.
                    2. Continuité
                      1. La situation est décrite comme étendue en durée et incomplète.
                  2. Temps
                    1. Marques de temps
                      1. Adverbes
                        1. Hier, demain...
                        2. Verbes
                          1. Terminaisons ou présence d'auxiliaire
                        3. Système déitique
                          1. Le temps est un système déitique car il fait référence à un point temporel défini non en terme absolu mais relativement au moment présent.
                            1. Situation au présent
                              1. Le présent fait référence au moment de parole.
                                1. Le moment de parole est le moment présent de l'énoncé, point en redéfinition constante
                                2. Situation au passé ou au futur
                                  1. Le passé et le future est ce qui entoure le moment de parole, c-à-d le présent.
                                    1. On peut aussi choisir un point de référence temporel différent du moment de parole.
                                      1. Ex : "Il y a six mois, je ne connaissais pas la sémantique." "A 7 ans, j'avais appris à parler depuis longtemps."
                                        1. Ex : "En 2050, nous aurons déjà connu plusieurs canicules."
                                  2. Représentation de la nature déitique du temps par Reichenbach
                                    1. Les trois points de référence temporelle
                                      1. S = the Speech point (le moment de parole, le moment de l'énoncé)
                                        1. R = the Reference point (le moment de référence, le point de vue adopté par le locuteur)
                                          1. E = Event point (le moment de l'événement, de l'action décrite)
                                            1. Relations d'ordre temporel
                                              1. En même temps (=)
                                                1. Avant (<)
                                                  1. Après (>)
                                              2. Définition
                                                1. Le temps présent permet de localiser la situation par rapport à un point de référence dans le temps
                                            2. Temps composés
                                              1. Perspective temporelle à 2 niveaux (action et arrière plan)
                                                1. Ex au passé : "Marie avait téléphoné quand le facteur sonna à la porte"
                                                  1. téléphoner : E<R<S sonner : R=E<S
                                                  2. Ex au futur : "Marie aura téléphoné quand le facteur sonnera à la porte"
                                                    1. téléphoner : E<R mais S peut être avant ou après E sonner S<E=R
                                                      1. Le futur antérieur peut être trompeur, on n'est pas sûrs de savoir si Marie téléphonera dans le futur ou si elle l'a déjà fait (dans le passé)
                                                2. Quantification
                                                  1. En logique, Frege a introduit 2 quantificateurs. Existentielle : il existe un ∃ (il suffit qu'il y ait un évènement dans ce cas qui rendrait la proposition est vraie). Universelle : pour tout ∀ (on prend toutes les valeurs possibles et on veut obtenir les formules représentant les propositions des phrases qui sont toutes vraies).
                                                    1. Quand on parle d'un évènement passé, c'est un engagement existentiel, on dit qu’il a eu lieu à un moment.
                                                      1. En réalité, on fait un truc plus fort: "Tu n'as pas éteint la cuisinière" si le passé est juste une quantification existentielle sur les évènements, alors si l'interlocuteur a déjà éteint la cuisinière il y a 20 ans, elle peut dire que si elle l'a éteinte. Mais ce n'est pas du tout ce que l'on veut décrire.
                                                        1. Il est alors important de limiter l'intervalle car la phrase "J'ai toujours éteint la cuisinière" devient fausse si elle n'est pas délimitée.
                                                          1. Donc le temps a quelque chose de pronominal. La quantification existentielle n'est faite que sur un intervalle de temps pertinent par rapport à ce qu'on est en train de dire (t'as éteint la cuisinière il y a 1h).
                                                3. Modalité
                                                  1. Définition
                                                    1. Permet à un locuteur d'exprimer différents degrés de croyance ou d'engagement dans une proposition, de signaler un jugement.
                                                      1. Verbes modaux français : Pouvoir, Devoir
                                                    2. Relativisation
                                                      1. Epistémique
                                                        1. Le locuteur signale son degré de connaissance des faits.
                                                          1. Jugement sur la réalité des faits
                                                            1. Doute : Devoir, Pouvoir
                                                        2. Déontique (ou racine)
                                                          1. Le verbe marque l'avis du locuteur sur la moralité, le légalité, la capacité ou l'autorité.
                                                            1. Jugement sur les comportements que doivent avoir les gens
                                                              1. Obligation : Devoir
                                                                1. Permission : Pouvoir
                                                          2. Devoir
                                                            1. Ex : Jean a dû ouvrir son sac.
                                                              1. Epistémique : Doute
                                                                1. On pense que Jean a ouvert son sac mais on n'est pas sûr.
                                                                2. Déontique : Obligation
                                                                  1. Jean a été contraint d'ouvrir son sac.
                                                              2. Pouvoir
                                                                1. Ex : Jean peut ouvrir son sac.
                                                                  1. Epistémique : Capacité
                                                                    1. Jean a la possibilité d'ouvrir son sac.
                                                                    2. Déontique : Permission
                                                                      1. Jean a l'autorisation d'ouvrir son sac.
                                                                  2. Force quantificationnelle
                                                                    1. Opposition des modaux existentiel et universel
                                                                      1. Opposition trouvée dans différentes langues, un peu dichotomique mais en fait on a aussi des gradations.
                                                                        1. Ex: probablement, vraisemblablement, il est certain que
                                                                          1. Besoin d'autres outils que ces deux quantifications. On peut travailler sur des notions pour définir le jugement ou bien abandonner la quantification universel-existentiel et changer de modélisation : parler de probabilités.
                                                                        2. Quantification universelle
                                                                          1. Avec "devoir" sous la modalité déontique, l'action est faite dans tous les cas, on ne peut pas faire autrement
                                                                          2. Quantification existencielle
                                                                            1. Avec "pouvoir" sous les modalités déontique ou épistémique, on n'est pas sûr que l'action a été réalisée
                                                                          3. Actualisation
                                                                            1. Fait que l'événement soit réel et se manifeste avec une forme perfective.
                                                                              1. Avec une quantification existentielle, le choix de la forme aspectuelle, le passé perfectif, empêche d'annuler l'actualisation de l'événement. Ce n'est pas le cas en anglais. Si on ne peut annuler, alors ce n'est pas existentiel. La perfectude de la forme perfective est vu comme "Je présente l'évènement complet si il a eu lieu…. Il faut le reconnaître comme un cas problématique mettant en crise la catégorisation des phénomènes qu'on a posé jusqu'à présent.
                                                                                1. Ex: "Jean peut aller au ciné ce soir mais ne le fera pas, il déprime" vs. "*Jean a pu aller au cinéma hier mais il ne l'a pas fait" 'a pu' veut dire qu'il l'a fait donc ne colle pas avec 'ne l'a pas fait'.
                                                                              2. Evidentialité
                                                                                1. Exemples
                                                                                  1. Ex: Il aurait braqué les policiers
                                                                                    1. Le journaliste rend clair que il n'était pas là, qu'il ne veut pas s'engager et que la vérité n'est pas encore acceptée légalement.
                                                                                    2. Ex: M. Untel aurait insulté M. Machin
                                                                                      1. On médiatise ici, on n'a pas de source directe donc on ne prend pas la responsabilité.
                                                                                    3. Distinction
                                                                                      1. Evidence sensorielle, Croyance, Ouï-dire
                                                                                        1. En français, on ne distingue pas bien la modalité et l'évidentialité. Dans d'autres langues, la différence est plus claire.
                                                                                          1. Ou on accepte que c'est séparé mais pas en français, ou on dit que, en français, ces deux aspects d'informations sont véhiculés par une seule forme.
                                                                                  Show full summary Hide full summary

                                                                                  Similar

                                                                                  Cours de Sémantique Séances 1 et 2
                                                                                  Audrey Bedel
                                                                                  Cours de Sémantique Séances 3, 4 et 5
                                                                                  Audrey Bedel
                                                                                  Examen final LIN 1710
                                                                                  Nicole Simser
                                                                                  How to Create A Mindmap
                                                                                  PatrickNoonan
                                                                                  AS Pure Core 1 Maths (AQA)
                                                                                  jamesmikecampbell
                                                                                  Organic Chemistry Functional Groups
                                                                                  linpubotwheeds
                                                                                  20 Study Hacks To Improve Your Memory
                                                                                  jen.sch.ca
                                                                                  Quick tips to improve your Exam Preparation
                                                                                  James Timpson
                                                                                  Psychology flashcards memory
                                                                                  eharveyhudl
                                                                                  1PR101 2.test - Část 4.
                                                                                  Nikola Truong
                                                                                  1PR101 2.test - Část 11.
                                                                                  Nikola Truong