Mapa #1 Curso de Teoría Política. [Arnoletto, E. (2007)]

Patricia Colón Rafols
Mind Map by Patricia Colón Rafols, updated more than 1 year ago
Patricia Colón Rafols
Created by Patricia Colón Rafols almost 4 years ago
7
0

Description

Es un mapa conceptual basado en la lectura de Eduardo Arnoletto, "Curso de Teoría Política". Capítulos 1 y 5
Tags

Resource summary

Mapa #1 Curso de Teoría Política. [Arnoletto, E. (2007)]
1 Se divide en:
1.1 Capítulo 1: La Teoría Política
1.1.1 es
1.1.1.1 Introducirse en los problemas metolodológicos de la ciencia política
1.1.1.1.1 y
1.1.1.1.1.1 en la discusión sobre cómo han sido resueltos.
1.1.1.1.1.1.1 existen
1.1.1.1.1.1.1.1 fases de la actividad científica
1.1.1.1.1.1.1.1.1 cuyo final son
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 las teorías (en conjuntos TEORIZAR)
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 éstas
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 constan de varias fases:
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 La descripción
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 brinda
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 un punto de partida a la hipótesis
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 y
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 precisa lo que se intenta explicar
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2 La explicación
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1 es
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1 La conexión de diferentes hechos a partir de descripciones
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.3 La generalización
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.3.1 se define como
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.3.1.1 "Proposiciones que relacionan diversos acontecimientos
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4 Las teorías y cuasiteorías
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1 una teoría es
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1 "un conjunto de generalizaciones deductivamente vinculadas
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1 que
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1 sirven para explicar otras generalizaciones".
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1 las
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1 cuasi-teorías son estructuras conceptuales tipo teórica
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1 pero
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1 no deductivamente vinculadas.
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1 existen
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 tres principales tipos de cuasi-teorías
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 siendo estos:
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 Las clasificaciones
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 son
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 categorías usadas para ordenar los datos de la observación
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2 Las dicotomías
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1 plantean
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1 distinciones, ya sean de polos opuestos, o "continuum" entre estos dos polos
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1 y que
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1.1 requieren explicación y provocan el desarrollo de teorías factoriales
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.3 Las analogías
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.3.1 son
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.3.1.1 una cuasi-teoría
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.3.1.1.1 en la que
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.3.1.1.1.1 se dice que existe una analogía
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.3.1.1.1.1.1 cuando
1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.3.1.1.1.1.1.1 dos fenómenos cumplen un principio común en distintos planos
1.2 Capítulo 5: La búsqueda de modelos del pensamiento
1.2.1 existe
1.2.1.1 una crisis filosófica en los modelos clásicos
1.2.1.1.1 que
1.2.1.1.1.1 llevará a un re-examen de métodos.
1.2.1.1.1.1.1 para
1.2.1.1.1.1.1.1 crear nuevos modelos y conceptos
1.2.1.1.1.1.1.1.1 estos modelos
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1 cumplen 4 funciones diferentes
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1 que son:
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 organizativa
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2 Heurística
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1 Existen
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1 factores para medir el conocimiento
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1 los modelos
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1.1 se relacionan con el 4to factor
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1.1.1 que es
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1.1.1.1 el símbolo
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1.1.1.1.1 este
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1.1.1.1.1.1 sirve para asimilar cosas o eventos
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1 para
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 elegir modelos adecuados
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 hay que
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 definir algunos criterios de selección
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 siendo éstos:
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1 pertinencia
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.1.2 economía de representación
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.3 Predictiva
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.3.1
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4 Mensurativa
1.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1.4.1
1.2.1.1.2 1
1.2.1.2 Modelos clásicos en la historia del pensamiento
1.2.1.2.1 2
1.2.1.2.2 algunos ejemplos son:
1.2.1.2.2.1 sociedad humana
1.2.1.2.2.1.1 objetos interactúan entre si.
1.2.1.2.2.2 Alfarero
1.2.1.2.2.2.1 cosas inaminadas creadas por alfarero invisible
1.2.1.2.2.3 Ciudad
1.2.1.2.2.4 Pirámide
1.2.1.2.2.4.1 jerarquía social
1.2.1.2.2.5 Rueda
1.2.1.2.2.5.1 todo sube y baja en sucesión regular
1.2.1.2.2.6 Balanza
1.2.1.2.2.7 Flecha, rueda y espiral
1.2.1.2.2.7.1 trayectoria final, no totalmente definida, relaciones humanas
1.2.1.2.2.8 Hebra
1.2.1.2.2.8.1 continuidad de cambio
1.2.1.2.2.9 Tejido
1.2.1.2.2.9.1 hebra + interración
1.2.1.3 Modelos modernos y contemporáneos
1.2.1.3.1 3
1.2.1.3.2 algunos ejemplos son:
1.2.1.3.2.1 el modelo del mecanismo
1.2.1.3.2.1.1 trata de
1.2.1.3.2.1.1.1 elementos inalterables
1.2.1.3.2.1.1.1.1 con
1.2.1.3.2.1.1.1.1.1 interacción e interdependencia
1.2.1.3.2.1.1.1.1.1.1 ejemplos:
1.2.1.3.2.1.1.1.1.1.1.1 Maquivelo
1.2.1.3.2.1.1.1.1.1.1.1.1 y
1.2.1.3.2.1.1.1.1.1.1.1.1.1 Hobbes
1.2.1.3.2.2 El modelo de organismo
1.2.1.3.2.2.1 contiene
1.2.1.3.2.2.1.1 pasado y comportamiento reversible
1.2.1.3.2.2.1.1.1 además
1.2.1.3.2.2.1.1.1.1 es capaz de reproducirse
1.2.1.3.2.3 modelos de historia
1.2.1.3.2.4 Modelos Matemáticos
1.2.1.4 Modelos cibernéticos de comunicación y control
1.2.1.4.1 4
1.2.1.4.2 son
1.2.1.4.2.1 procesos de autoverificación
1.2.1.4.2.1.1 autocontrol y autocoducto
1.2.1.4.2.1.1.1 que establecen
1.2.1.4.2.1.1.1.1 una red
1.2.1.4.2.1.1.1.1.1 de
1.2.1.4.2.1.1.1.1.1.1 información y comunicación
1.2.1.4.2.1.1.1.1.1.1.1 que es
1.2.1.4.2.1.1.1.1.1.1.1.1 organizada y controlada
1.2.1.4.2.1.2 y
1.2.1.5 Modelos cibernéticos de comunicación y sistemas de decisión
1.2.1.5.1 5
1.2.1.5.2 son
1.2.1.5.2.1 una serie de modelos
1.2.1.5.2.1.1 que
1.2.1.5.2.1.1.1 utilizan lo cibernético
1.2.1.5.2.1.1.1.1 para influir en:
1.2.1.5.2.1.1.1.1.1 influir en:
1.2.1.5.2.1.1.1.1.1.1 las comunicaciones
1.2.1.5.2.1.1.1.1.1.1.1 en
1.2.1.5.2.1.1.1.1.1.1.2 la información
1.2.1.5.2.1.1.1.1.1.1.2.1 en
1.2.1.5.2.1.1.1.1.1.1.2.2 la moral
1.2.1.5.2.1.1.1.1.1.1.2.2.1 y
1.2.1.5.2.1.1.1.1.1.1.2.2.1.1 la política
Show full summary Hide full summary

Similar

RELACIONES INTERNACIONALES
Monica Villazana
Costumbre Internacional
Diana Pescador
PARCIAL TEORIA DE LAS RRII
Alexander Berrío
REALISMO
Juan Pablo .
Teoria de las RI:Siglo xxi ,interpretaciones críticas desde México-Hector Cuadra
Alan Daniel Villarreal
Relaciones Internacionales
Pablo Marino Ramirez Cortez
Los tres niveles de análisis
Paola Michelle
RELACIONES INTERNACIONALES
Monica Villazana
Mathematics Overview
PatrickNoonan
COMUNICACIÓN Y LENGUAJE
LUIS ALEJANDRO GOMEZ VARGAS
La estadistica, mapa conceptual
Aury Bustamante